Le Nautisme en vogue

Un voilier qui glisse silencieusement sur la mer devant un coucher de soleil flamboyant, cela vous évoque les vacances? Et si vous changiez de prisme pour imaginer que cette belle image fasse maintenant référence à votre prochain emploi? A quelques jours du départ de la Route du Rhum, nous constatons que l’attrait pour les sports de glisse et la plaisance est de plus en plus fort pour les français. Différentes activités professionnelles se développent donc pour les navigants et les non-navigants. Offrant de belles perspectives d’avenir, le secteur investit dans la formation notamment et la Bretagne vient de créer sa marque pour devenir officiellement la “Sailing Valley”. Décortiquons ensemble les opportunités actuelles et futures de ce secteur en vogue.

La route de l’emploi

La majorité des échanges commerciaux mondiaux s’effectuent par la voie maritime, autant dire que rien qu’avec la marine marchande, le secteur est prometteur et ne connaît pas la crise. En France, avec près de 40000 salariés pour 5109 entreprises et 30 secteurs d’activités différents, les chiffres de l’emploi dans le nautisme ont de quoi donner envie aux nouvelles générations en quête d’évasion professionnelle. Vous avez le mal de mer?! Pas de problème, une pléthore d’opportunités s’offrent à vous sur terre et hors de la zone littorale avec de nombreux emplois disponibles pour le transport fluvial.

Vous pourrez notamment vous orienter vers la conception des bateaux (de l’architecture au design industriel en passant par la menuiserie par exemple), leur construction (sur les chantiers navals, en métallurgie, en peinture…), l’entretien et la réparation de bateaux (électriciens, les ajusteurs mécaniciens, les techniciens en télécommunication, sur les ports mais pas uniquement) et enfin sur la partie services aux plaisanciers (accueil, communication, surveillance, logistique, conduite de navire…).

Et de l’innovation

Toujours plus vite, sans cesse plus léger pour la compétition sportive, mais aussi davantage de confort pour l’habitabilité des cabines, les bateaux se diversifient et s’équipent en matériel de plus en plus pointu technologiquement. La recherche et l’innovation portent sur les matériaux, l’électronique, l’informatique et sur l’impact environnemental. Sur ce dernier point, l’enjeu est d’optimiser la dépense énergétique et de respecter l’environnement aquatique afin d'assurer sa préservation.

Par conséquent, l’offre de services et le développement de nouvelles dynamiques économiques promettent de belles perspectives commerciales et managériales.

La Sailing Valley, une première mondiale, en Bretagne

Après la Silicon Valley, voici la Bretagne Sailing Valley. La marque lancée en novembre 2017 lors du Yacht Racing Forum, vient formaliser un écosystème unique au monde sur un territoire incroyable pour la voile de compétition et ses marins d’exception.

Avec 2470 kilomètres de côtes, la Bretagne met les moyens pour déployer l’attractivité des amoureux de la voile mais également des talents en réunissant les entreprises spécialisées du secteur (plus de 160), des centres d'entraînement et de formation, une filière de détection des marins de talents, des laboratoires de recherches ainsi qu’un cluster dédié.

Afin d’être à la hauteur des enjeux économiques, la région propose une large offre de formation pour les métiers du nautisme avec des débouchés en termes d’emploi.

Cap sur une entreprise qui a le vent en poupe

Leader dans la construction de bateaux de compétition, Multiplast du groupe Carboman, détient un somptueux palmarès dans son historique avec des records de l'Atlantique, de la Route du Rhum, Trophés Jules Vernes, etc. Basée à Vannes sur le Golfe du Morbihan, l’entreprise de 105 salariés dispose de 5300m2 entièrement dédiés à la conception, à la création de moules puis à la construction et à l’assemblage de bateaux d’exception. Avec un bureau d’étude, un pôle recherche et développement, des moyens de production industriels hautement performants, l’entreprise emploie en permanence de nouveaux talents afin de compléter ses compétences que constituent les Ressources Humaines. Pour réussir à embaucher et à former ses équipes, la société s’est dotée d’un centre de formation dédié pour les postes d’opérateurs en atelier sur la mise en oeuvre des matériaux composites haut de gamme. Si vous êtes motivés et prêts à rejoindre l’aventure chez Multiplast, vous pouvez obtenir le “Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) en Plasturgie, mention Matériaux Composites”.

Sans cesse en quête d’innovation, Multiplast a également digitalisé son recrutement en faisant le choix de la vidéo pour diffuser son offre d’emploi d’Ouvrier Prototypiste Polyvalent (H/F) que vous pourrez visionner en fin d’article.

Les métiers du Nautisme, parfois méconnus, ont pourtant de quoi faire briller les yeux et sont extrêmement porteurs d’emploi. Selon les résultats de l’Observatoire de l’économie maritime en Bretagne, la filière du nautisme représente plus de 65.000 emplois directs, dont 30% dans la Défense (Marine nationale implantée à Lorient et à Brest) et 25% dans le domaine de l’exploitation des produits de la mer (pêche et culture marine).

Faire le choix du nautisme pour son avenir professionnel, c’est faire le choix d’un bel environnement de travail mais aussi d’un cadre de vie agréable au cœur des espaces naturels marins et fluviaux où sont installées les principales sociétés du marché.

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Retour