Candidature en bonne et due forme...ou pas!

Le CV a 500 ans et ce qui n’a pas changé : sa mise en forme, son contenu ! Mais également la manière dont les recruteurs vont le scruter. Et tenez-vous bien : ça dure 9 secondes !

Et oui, compte-tenu du volume important de candidatures reçues chaque jour, les recruteurs disposent de peu de temps pour lire et analyser votre CV.
En fait ils ont autant de temps qu’Usain Bolt pour parcourir le 100m (son record est à 9sec58).

Prenez donc le temps de réfléchir à l’image que vous voulez donner au recruteur.

Notre CV à l’école

Il faut se l’avouer, on a tous un jour demandé le CV d’un copain pour s’imprégner de son modèle, qui lui aussi s’était inspiré du CV d’un autre… Résultat : nous reproduisons le même document.

Autre problématique, si vous êtes jeunes diplômés : vous arrivez après l’été, diplôme en poche avec le même CV que toute votre promo (CV préparé en cours avec Mme Brochand, professeure de communication qui n’a pas fait de CV depuis … longtemps) et il y a de fortes chances pour que vous postuliez tous aux mêmes offres. Pensez-vous vous démarquer ?

Avec 20 ans d’expérience

Dans ce cas vous n’allez pas valoriser vos diplômes, même s’il est important de citer la formation principale. Afin de capter le recruteur, déroulez vos expériences sur les 15 dernières années et faites ressortir vos compétences !! Vos savoir-faire acquis lors de vos différentes expériences sont à mettre en avant. Vous allez réaliser un CV par compétences plutôt qu’un CV chronologique.

Que regarde un recruteur sur un CV ?

L’expérience professionnelle puis en numéro 2 viennent les qualifications professionnelles. C’est la base de tout, évidemment vous n’allez pas être recruté en tant que développeur si vous êtes chef de chantier, ce sont des repères indispensables.

Le recruteur ou l’assistant RH recherchent des CV lisibles, avec une présentation simple. Les informations clés doivent ressortir. Et que l’on soit débutant ou expérimenté, la forme, l’ordre dans lequel on se présente ne sera pas le même.

Tenez compte du fait que si votre CV est analysé par un logiciel (c’est ce que font un grand nombre d’entreprises aujourd’hui), les chances de passer la 1ère sélection s’amenuisent si vous ne “rentrez pas dans les cases”.

Comment se démarquer ?

Au revoir la discrimination au physique, on peut mettre une photo, c’est plus humain. Même si, il n’y a pas longtemps, la tendance voulait l’inverse (#CVanonyme).

Un trou dans votre CV ? Pas de panique, ça se justifie, ça s’explique, vous avez certainement eu de bonnes raisons (un tour du monde ? très bonne idée – sachez le valoriser).

Faire un CV design, animé, graphique (essayez DoYouBuzz)… Voir même en faire une cocotte en papier.

Le fond restera le même mais vous aurez retenu l’attention. En fait c’est votre CV qui aura retenu l’attention ... et vous serez sur le haut de la pile !!

*Traduction : La plupart des CV finissent à la poubelle. Le mien, dans votre estomac.

Les soft skills

Votre personnalité, votre savoir-être sont aujourd’hui le critère le plus important pour les recruteurs. Ce que l’on met en avant depuis 500 ans sont les hard-skills, ce sont les compétences techniques validées par un diplôme ou de l’expérience.
Quelques exemples de soft skills: confiance, communication, pédagogie, prise de décision, créativité, écoute, esprit d’équipe, empathie, optimisme… il y en a beaucoup d’autres et vous en avez certainement.
Vous pouvez les indiquer dans votre CV, dans la description de vos postes, dans un encadré à part. Créativité = soft skill = c’est évident que vous allez trouver où les placer dans votre CV.

Le CV vidéo

« Pas de poudre de perlimpinpin » soyez vous-même.

L’intérêt ? Dites qui vous êtes, ce que vous avez fait, pourquoi vous voulez travailler pour telle entreprise… C’est ça aujourd’hui le recrutement et ce que veulent voir et entendre les recruteurs.

Vous devenez un produit marketing, mais c’est vous qui faites passer le message, pas cette feuille A4. Le recruteur ou votre futur employeur va voir de l’humain, il va voir une personnalité en vous, comprendre votre projet, vos envies, vos motivations. Il va apprécier vos potentiels d’évolution.

Le bon CV est celui qui vous correspond et l’important c’est le fond, ce que vous voulez dire à l’entreprise et au recruteur que vous allez rencontrer. Vous avez un projet, des idées, vous êtes force de proposition, aimez le challenge, vous êtes flexible et ça colle avec l’entreprise de vos rêves ? Soyez convaincants et dites-le.

Adaptez votre candidature avec les outils existants, Instagram, Snapchat pour les images, le CV vidéo via Youtube, Talents Tube ou votre page internet. Montrez vos motivations et qui vous êtes plutôt que d’écrire la « carrière de votre vie » (du latin curriculum vitae).

Les petits plus … nos conseils pour un bon CV en 2019

Une fois que vous avez l’annonce, l’offre qui vous convient, qui vous correspond, apportez une réponse en adéquation. Adaptez votre candidature, faites ressortir les missions que vous avez accomplies, les compétences que vous avez et que le recruteur recherche.

L’entreprise que vous convoitez travaille sa marque employeur, son “employer branding” sans évoquer de poste en particulier, envoyez une candidature spontanée, si en plus la promotion de l’entreprise est faite en vidéo, envoyez une vidéo de motivation, vous sortirez du lot.


Il est possible de donner de nombreuses informations dans un CV, qu’il soit papier ou vidéo, donc parlez de vos réalisations, de vos succès. Des chiffres, des résultats, des exemples vous permettront de mettre en avant votre potentiel pour le poste convoité.
Dernier détail mais on n’y pense jamais assez … utilisez un format compatible, fréquemment utilisé, PDF, Word et évidemment TalentsTube si vous faites le choix de la vidéo !!

Commentaires

Ajouter un commentaire

Retour