Le CV c’est 500 ans d’histoire ! Et le changement, c’est pour quand ?

Selon le Larousse,la définition du CV, l’expression Curriculum Vitae est issue du latin et signifie « carrière de la vie ». Aujourd’hui, c’est surtout un « ensemble d’indications concernant l'état civil d'un candidat à un poste, ses diplômes, son expérience professionnelle, etc. " (Abréviation : C.V.)

Léonard de Vinci aurait écrit le 1er Curriculum Vitae de l’histoire en 1482 et depuis… C’est toujours sous format papier que nous ajoutons nos « hobbies », voire notre statut marital. Puis on les a faxés, tapés à l’ordinateur, imprimés, envoyés par email… Sa mort a même été annoncée !


Le “CV” de Leonard de Vinci

Du papier...

1482 : Léonard de Vinci écrit au Duc de Milan et énumère toutes ses compétences (et proposait même de faire un essai) : L’origine du CV.

1500 : Le terme anglais “resume” fait son apparition lorsqu’un Lord anglais offre aux personnes qu’il rencontre une lettre qui lui sert d’introduction.

1930 : Le CV se répand, mais bien souvent sur un bout de nappe ou de serviette en papier lorsque l’on rencontrait notre futur employeur autour d’un déjeuner.

1940 : A cette époque, l’âge, le poids, le statut marital et même la religion étaient indiqués … Scandale ? Non, pas dans les années 40.

...Encore du papier, mais pas que

1950 : Tous les recruteurs exigent ce fameux “CV” “Curriculum Vitae” ou encore “Resume”.

60’s : Apparaissent les lignes “loisirs” “hobbies” “centres d’intérêts”.

70’s : Le document s’informatise et se professionnalise, avec l’arrivée des imprimantes et des logiciels de traitement de texte.

1980 : Le CV vidéo … déjà ? Evidemment, avec la démocratisation de la VHS certains candidats créent des CV audiovisuels (on les a cherché pour vous mais en vain, et oui ça devait être très rare quand même).
On notera aussi le développement d’un réel business autour du CV, la sortie de livres, de conseils sur les carrières.

1983 : Et Microsoft créa WORD, LE logiciel de référence pour rédiger un CV.

1987 : (plutôt vers la fin) : le fax est le moyen le plus utilisé pour candidater.

L’ère du numérique

90’s : INTERNET is born et tout change, les CV sont envoyés par email, des sites d’offres d’emploi sont créés.

2000 : Les candidats internautes inventent de nouvelles manières de réaliser leurs CV, de manière interactive (page web, liens internet, animations…), en fonction de leurs domaines de compétences mais surtout pour sortir de la masse.

2003 : Le 1er réseau social professionnel est lancé depuis Mount View (CA - USA) et il s’appelle : LINKEDIN
LinkedIn revendique en 2018 : 546 millions d’utilisateurs donc de CV (excusez-nous du peu) dans 170 secteurs d’activités et + de 200 pays et territoires. (Racheté par Microsoft 26,2 Milliards de dollars en 2016). Le CV ici reste sur son format classique, c’est à dire la formation, les expériences et les compétences énumérées mais la vraie différence c’est son mode de diffusion. En effet, le support est accessible mondialement et la visibilité pour le candidat est immédiate.

2006 : Relance du CV vidéo via Internet, par les étudiants qui postulent dans les écoles.

2007 : L'apparition de Youtube permet à la vidéo de se démocratiser et donc le CV vidéo peut à présent circuler librement sans avoir besoin d’être hébergé sur une clé USB.

2013 : C’est notamment cette année qu’est publié cet article sur la mort annoncée du CV papier et son remplacement par la version en ligne (DoYouBuzz par exemple) et par les réseaux sociaux professionnels tels que Viadeo et LinkedIn.

Et aujourd’hui ?

Depuis, le développement croissant d’internet, de ses sites internets, des sites carrières pour les entreprises… Les évolutions sont nombreuses, les innovations aussi et fonctions des outils à disposition des talents. Différents types de CV sont utilisés (papier, électronique, site web, vidéo, réalité augmentée, 3D…), le but est d’avoir un CV qui se démarque.
Le mot d’ordre est donc de sortir du lot. Et le lot est immense : diplômes normalisés, nombre de langues parlées, stages et alternances, tout le monde se perd dans ces contenus semblables. Même l’IA et les calculs d'algorithmes s’y mettent pour faire le tri et pourtant, s’il suffisait seulement de changer le contenant? L’innovation pourrait être de démontrer ses talents en images et ainsi de faire primer sa personnalité qui est, elle, unique.

De ces constats naît Talents Tube en 2017, plateforme pour l’emploi 100% vidéo. les candidats postulent à des offres d’emploi en vidéo.
D’autres entreprises revisitent même le “classique” entretien de recrutement ou de pré-sélection. Celui-ci est alors réalisé en différé et le candidat répond en vidéo à des questions pré-enregistrées par les recruteurs. La mutation vidéo suit son cours...

Aujourd’hui : les CV contiennent des informations en rapport avec les réseaux sociaux, les CV digitaux/interactifs et en réalité augmentée ont des liens vers des sites internet, des vidéos, ou d’autres médias. Notez bien que les recruteurs scrutent les réseaux pour voir les profils des candidats.

Le bon vieux CV de Léonard a donc connu de belles évolutions et restera toujours un “parcours de vie”. Le but est désormais de tartiner des pages et des pages de se démarquer, de se dévoiler !! Quelle option allez-vous choisir?

Commentaires

Ajouter un commentaire

Retour